Plus de 140 années de sauvetage

1879 :    La construction d’un local pour le sauvetage aux Glénan débute.
1882 :    l’abri est remis en 1882 à la Société Centrale de Sauvetage. le nom du premier canot n’est pas connu.


On remarque encore aujourd’hui à Saint Nicolas un bâtiment qui servait d’abri au canot et les  rails de mise à l’eau sont toujours apparents.
Ce local est devenu une brasserie  depuis quelques dizaines années.

1898 :    le « Pascal de Courcy  remplace le premier canot, plus petit, mais insubmersible.
1908 :    le  « Alphonse Buquet » prend son service à Saint Nicolas.
La mémoire collective raconte que le 15 octobre 1910 François Bargain, marin pêcheur et patron du canot « Alphonse Buquet » exécute cinq sorties de sauvetage le même jour et sauve 10 hommes.)
Les canots sont armés par la population maritime des îles, résidents permanents et marins en escale.
1913 :    le « Georges et Maurice »  prend sa relève. Le dernier patron sera Pierre Bodéré, hôtelier sur St Nicolas (propriétaire du bâtiment actuellement occupé par le CIP). Il effectue jusqu’en 1947 de très nombreux sauvetages avec l’aide des marins résidant sur les îles.
1956 :    La station HSB des Glénan ferme.
1973 :    Au mois de juin, une station SNSM ouvre pour la surveillance estivale avec des gendarmes maritimes et une petite vedette.
1962 :    Sur le continent un marin pêcheur retraité, Pierre Guiffant, ouvre une station à la cale de Beg-Meil avec une petite embarcation pneumatique sans moteur et des bénévoles pour assurer sa mise en œuvre.
1964 :    En juin, Paul Renault, Président des HSB, décide de l’ouverture d’une station saisonnière.  Il en confie la responsabilité à Daniel Violette et la dote d’une vedette de 5,60m équipée d’un moteur de 88CV. Elle sera baptisée  le 15 juillet 1964 « Léon Poulet VI » du nom de son donateur.
Pendant quelques années, l’équipage sera formé à partir de gendarmes maritimes et marins de la Direction des Ports de Lorient (DP) détachés. La vedette patrouille tous les après midi dans la baie de la Forêt. 

Daniel Viollette // Léon Poulet VI

1967 :    En octobre, les deux sociétés de sauvetage françaises fusionnent. Les Hospitaliers Sauveteurs Bretons HSB et la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés deviennent : Société Nationale de Sauvetage en Mer.
Il reste peu d’archives officielles. A partir des coupures de presse, on sait que pendant l’été 1967, 83 navires et 137 personnes ont été assistées.
1969 :    Un pneumatique est positionné à Mousterlin.
1973 :    Au mois de juin, une station SNSM ouvre pour la surveillance estivale avec des gendarmes maritimes et une petite vedette.
1985: Une centaine d’interventions au profit de 39 navires et de 53 planches à voiles.
1992: Yves Paubert, capitaine du port, s’entoure d’une petite équipe de bénévoles, recherche des financements et fait valoir l’importance de l’ouverture d’une station permanente à Beg Meil.
1994 :    Arrivée de la SNS 329 Régine Dumée suite à l’intervention d’Yves Paubert alors capitaine du port. Entouré d’une petite équipe de bénévoles, il fait valoir l’importance de l’ouverture d’une station permanente à Beg-Meil (plus de 30 opérations par an).
Aujourd’hui son fils, Xavier, est canotier sur la vedette Bro Foën.

Yves Paubert // Régine Dumée

Les différents président de la station
1962 – 1964 : Pierre Guiffant  (ouverture d’une station)
Trésorière Mme Bertrand  (pdte du SI)
1964 – 1978 : Daniel Viollette (HSB 14 Léon Poulet)
1978 –  1981 : Christian Caudrelier
1981 – 1991 : Yvon Bolloré   (SNS 413 Grandmont)
1991 – 1992 : Daniel Viollette
1992 – 2001 : Yves Paubert  (SNS 329 Régine Dumée)
2001 – 2015: René Bernard  (SNS 297 Bro Foën)
depuis le 4 octobre 2015 : Philippe Le Bourgeois
Moyens nautiques :
juin 1987            :     sns 413 Grandmont
1er juillet 1995   :     sns 329 Régine Dumée
28 février 2007   :     sns 297 Bro Foën
octobre 2007      :     sns 29202 Mousterlin

SNS 297 BRO FOËN  
La vedette arrive à Fouesnant le 28 février 2007 et le Père Louis Gaonac’h, curé de Fouesnant a procédé à sa bénédiction le 7 juillet 2007 à la Cale Beg Meil. Sa marraine est Anne Quéméré, navigatrice. De très nombreuses personnalités sont présentes : 

M. Roger Le Goff, Maire, 
M. Gérard Mével, Vice Président de la région Bretagne, 
Mme Nathalie Conan, Conseillère générale, 
le vice amiral Arino, vice président de la SNSM, 
le vice amiral d’escadre Xavier Rolin, Préfet Maritime de l’Atlantique, 
M. Gonthier Friederici, Préfet du Finistère, 
l’Administrateur en Chef Le Direach, Directeur Départemental des Affaires Maritimes. 
Beaucoup de  plaisanciers et de marins professionnels sont également sur la Cale.

La coque de la SNS a été fabriquée au chantier Blamengin du Portel (Pas de Calais) et tout l’armement a été effectué par le Centre d’Entretien de la Région Ouest de la SNSM à Saint Malo (CERO). Le Cero a tenu compte de toutes les observations que la station de Fouesnant a pu exprimer lors de ses trois visites au  chantier.

Caractéristiques de la SNS 297

Longueur 9,05 m
Puissance 2 fois 225 CV
Vitesse     25 nœuds (45 km/heure)
Moto pompe autonome et une pompe attelée au moteur babord (assèchement ou
extinction).
Equipements de radio navigation performants (radio goniomètre VHF, Système automatique d’identification par VHF, traceur de route, etc  . . . )

Financement de la vedette :

Coût total                 :    230 000 € 
Région Bretagne      :      50 000 €
Conseil Général  29 :      50 000 €  
SNSM Paris             :      65 000 €
SNSM Fouesnant     :     65 000 €
Aides matérielles : 
de Bolloré SA
de la Mairie de Fouesnant
des stations voisines

Baptême de Bro-Foën

Nous aider :


%d blogueurs aiment cette page :